Adoma ouvre une résidence sociale à Nancy de 187 studios meublés

L’objectif de l’opération a été de restructurer l'ancien foyer en une résidence sociale et d’aménager
également un centre d’hébergement d’urgence et de stabilisation (CHUS) de 32 places disposant d'un accès indépendant. Adoma propose aujourd'hui sur la ville de Nancy trois résidences sociales destinées aux personnes disposant de faibles revenus.

La résidence Lemire

Elle offre 187 studios autonomes de 17m² à 36 m². Les logements disposent d’une kitchenette et
d’une salle d’eau privative avec douche, sanitaire et lavabo. Conventionnés à l’APL, ces logements
sont soumis à une redevance comprenant loyer, charges intégrales (électricité, chauffage, eau) et
prestations (mobilier, maintenance, blanchissage literie).

Chaque mois, le résident s’acquitte d’un « reste à payer » adapté à ses ressources et à sa situation familiale. Ainsi un résident bénéficiaire du RSA s’acquittera de 58,14 € pour un studio de 18 m² dont la redevance est de 440,35 €.

Le centre d'hébergement d'urgence et de stabilisation de 32 places

L’accueil au sein du centre de stabilisation est destiné aux personnes sans domicile, en situation
de précarité et connaissant de graves difficultés sociales. L’une des missions de la structure est de faciliter la mobilisation de la personne hébergée et de susciter l’émergence d’un projet personnel, qui, même si il ne conduit pas directement vers un objectif d’insertion, rendra possible la poursuite d’un parcours résidentiel. Un accompagnement renforcé pour une insertion
réussie : L’une des priorités d’Adoma est d’accompagner les résidents dans leurs démarches : accès aux droits, aides administratives, alphabétisation, parcours santé …
Au sein de la résidence et du centre, un accompagnement de proximité est proposé individuellement et collectivement. Des ateliers et des animations sont également prévus pour renforcer l’autonomie et favoriser l’insertion.
publié le jeudi 20 Décembre 2018, mis à jour le jeudi 20 Décembre 2018
Haut de page