Accueil > Espace presse > Communiqués de presse > Archives 2018

Olympe de Gouges : Ouverture d’une 29ème résidence sociale à Villeurbanne.

La construction d’une résidence sociale de 164 logements autonomes, adaptée aux besoins des personnes vieillissantes et répondant aux attentes d’un nouveau public : jeunes, familles monoparentales, actifs permet de poursuivre le renouvellement de l’offre Adoma en résidences sociales à Villeurbanne.


  •  © Kevin CARY
  •  © Kevin CARY
  •  © Kevin CARY
  •  © Kevin CARY
  •  © Kevin CARY
  •  © Kevin CARY
  •  © Kevin CARY
  •  © Kevin CARY
  •  © Kevin CARY
  •  © Kevin CARY
  •  © Kevin CARY
  •  © Kevin CARY
  •  © Kevin CARY
  •  © Kevin CARY
  •  © Kevin CARY
  •  © Kevin CARY
  •  © Kevin CARY
  •  © Kevin CARY
  •  © Kevin CARY
  •  © Kevin CARY
© Kevin CARY

Un projet social, architectural et urbain

Acquise en VEFA, la maîtrise d’ouvrage a été réalisée par le promoteur lyonnais, ANAHOME. L’État, la Métropole et la ville de Villeurbanne soutiennent cette démarche qui s’inscrit dans le cadre de la convention partenariale, signée le 25 juin 2013 entre l’État, le Grand Lyon et Adoma.

La résidence a ouvert ses portes en septembre 2017.

164 logements meublés à Villeurbanne

La résidence sociale « Olympe de Gouges » offre 164 logements autonomes, répartis sur trois étages desservis par un ascenseur. Les logements disposent d’une kitchenette et d’une salle d’eau privative avec douche, sanitaire et lavabo. Conventionnés à l’APL, ces logements sont soumis à une redevance comprenant loyer, charges intégrales (électricité, chauffage, eau) et prestations (mobilier, maintenance, blanchissage literie).

Chaque mois, le résident s’acquitte d’un « reste à payer » adapté à ses ressources et à sa situation familiale. Ainsi un résident percevant un des minima sociaux s’acquittera de 69 € pour un studio de 22 m² dont la redevance est de 422 €.
publié le jeudi 22 Mars 2018, mis à jour le mardi 9 Juillet 2019

A lire aussi

Haut de page