Résidences hotelières à vocation sociale (RHVS)

Depuis mars 2017, Adoma dispose d'un parc supplémentaire de 7 716 places d'hébergement accompagné. Une réponse à la demande de l'Etat qui souhaite mettre à l'abri les personnes à la rue en leur assurant l'accompagnement nécessaire vers l'accès au droit commun et l'insertion sociale. Elles viennent désengorger les dispositifs d'accueil saturés des grandes agglomérations en proposant une solution à moindre coût.
62 hôtels dont 38 réservés aux demandeurs d'asile soit 5924 places dans des anciens hôtels, 1351 dans du patrimoine Adoma, 441 dans du patrimoine du Groupe CDC Habitat ou autres bailleurs.
Ces hôtels acquis par le Groupe CDC Habitat via un fonds constitué d'investisseurs institutionnels le fonds "Hémisphère". Ils ont été rénovés et aménagés pour accueillir au mieux les hébergés.

Qui peut loger dans une RHVS ?

Les RHVS accueillent majoritairement des personnes sans abri issues du 115 ou demandeurs d'asile qui se trouvent à la rue.

La durée du séjour

Les RHVS représentent une solution transitoire dans l’attente d’une étude approfondie de la situation des personnes accueillies.

L’accompagnement social

Dans les RHVS, les équipes veillent à la mise en place d’un indispensable accompagnement : social, administratif, orientation, scolarisation, accès aux soins, etc 
Adoma aide ensuite à la mise en œuvre de la sortie : accès au logement, accueil en structures spécialisées... L'objectif étant de permettre une insertion rapide.
publié le lundi 23 Avril 2018, mis à jour le vendredi 3 Août 2018
Haut de page